Home » News » Franchisé : un métier de passion aux multiples facettes
Entreprendre

Franchisé : un métier de passion aux multiples facettes

En collaboration avec
En collaboration avec

Présente en Wallonie avec 77 magasins, l’enseigne Intermarché connaît une évolution importante de ses parts de marché. Elle recrute des indépendants pour prendre la tête de ses magasins. David Barthélémy, franchisé de l’enseigne, nous parle de son expérience.

David Barthélémy,
franchisé de l’enseigne

Pourquoi vous être lancé dans l’aventure de la franchise ?

David Barthélémy : « Cela s’est fait assez naturellement. Étudiant, je travaillais déjà dans la grande distribution. Puis, une fois en poche mon graduat en marketing, j’ai débuté comme directeur d’un magasin à Sprimont. À l’époque, mon patron possédait en effet plusieurs magasins, dont celui de Nandrin que j’ai eu l’opportunité de reprendre en 2001. J’y suis toujours ! »

Que vous a apporté cette expérience de plus de 20 ans ?

D. B. : « C’est un métier de passion avec un rôle multitâches. Il faut pouvoir maîtriser la boulangerie, monter un rayon fruits et légumes, connaître l’informatique, gérer les aspects financiers, etc. Cela n’a rien de routinier. Nous disposons d’une grande liberté pour apporter notre touche personnelle dans notre propre magasin, nous adapter à notre clientèle et faire face à la concurrence. »

Comment cela se traduit-il ?

D. B. : « Par le fait notamment de travailler énormément, comme je le fais, avec des producteurs locaux. La viande de bœuf de mon magasin est fournie par un producteur installé à moins de 5 km. En outre, j’ai élargi mon offre pour y inclure une poissonnerie, ouvrir un bar à olives où les clients peuvent se servir en vrac, installer un coin traiteur avec des plats préparés sur place à base de produits frais du magasin. Les produits frais occupent presque la moitié de la surface commerciale. Au sein de notre enseigne, les franchisés participent à la codirection du groupe. »

Comment fonctionne celle-ci ?

D. B. : « Nous sommes à la fois franchisés et franchiseurs. Mes collègues franchisés et moi nous nous rencontrons deux jours par semaine au siège du groupe pour prendre les décision stratégiques et opérationnelles. Au cours de ma carrière, j’ai ainsi été en charge du marketing et été responsable des achats. À l’heure actuelle, je suis administrateur de l’Union des Mousquetaires, en charge du recrutement et de la formation des futurs chefs d’entreprise indépendants. Nous accueillons une dizaine de nouveaux franchisés indépendants par an pour créer de nouveaux points de vente ou reprendre des points de vente existants. »

C’est aussi le cas en ce moment ? 
D. B. : « Oui, nous avons déjà organisé un événement ‘Afterwork’ à Louvain-la-Neuve en avril dernier. Ce 21 juin, nous organisons un nouvel événement en visioconférence. Infos et inscriptions

Next article