Home » Entreprendre » Le goût de l’entrepreneuriat au cœur de la formation en alternance
Entreprendre

Le goût de l’entrepreneuriat au cœur de la formation en alternance

En collaboration avec
Pour les plus jeunes, la sensibilisation à l’entrepreneuriat peut prendre la forme d'animations ludiques dans le cadre des cours .
En collaboration avec
Pour les plus jeunes, la sensibilisation à l’entrepreneuriat peut prendre la forme d'animations ludiques dans le cadre des cours .

Dans le cadre de la formation en alternance, l’efp recourt à divers leviers pour inciter le s apprenants à lancer leur propre projet d’entreprise. Les cours mais aussi des événements spécifiques leur donnent le bagage nécessaire.

Clara Spitaels

Chargée de Projet au Pôle entreprendre

efp

Nancy Geens

Responsable du Pôle Entreprendre

efp

L’enseignement des compétences entrepreneuriales fait partie de chaque formation métier à l’efp. « Mais tous les apprenants ne se lancent pas nécessairement comme entrepreneur à l’issue de leur formation », constate Clara Spitaels, Chargée de Projet au Pôle entreprendre de l’efp. « En dépit de leur stage en entreprise, ils considèrent ensuite parfois qu’ils pourraient manquer de l’expérience nécessaire pour se lancer tout de suite après leurs études en tant qu’entrepreneurs. »

Afin d’encourager les apprenants à développer leurs projets d’entreprise, l’efp intervient dès lors très tôt à différents niveaux. Pour les plus jeunes, cela peut prendre la forme d’animations ludiques dans le cadre des cours ; ils y endossent par exemple le rôle d’un entrepreneur. La plupart des formateurs étant eux-mêmes des indépendants, cela facilite évidemment le partage d’expériences. Pour le public adulte, qu’il s’agisse d’apprenants de l’efp ou de personnes externes, divers moyens sont également mis en œuvre : sensibilisation à la problématique de l’entrepreneuriat, ateliers, conférences, courtes formations sur des thématiques spécifiques, etc.

Nancy Geens, Responsable du Pôle Entreprendre, insiste sur un autre point : « Au niveau bruxellois notamment, il existe énormément d’aides et de structures d’accompagnement pour qui veut se lancer comme entrepreneur. Notre rôle est aussi d’aiguiller les apprenants vers les partenaires les mieux adaptés à leurs besoins. »

Passeport Réussite et Semaine Entreprendre

Afin de développer l’esprit d’entreprendre l’efp lance des actions comme Passeport Réussite, qui débute ce 26 septembre. Il s’agit d’un ensemble de modules de formations courtes, de 3 heures, sur la base d’un catalogue d’une cinquantaine de thématiques ciblées. Ces formations à la carte permettent de s’interroger sur son projet et la viabilité d’une entreprise, de franchir le pas et de créer son entreprise, ainsi que de perfectionner sa communication ou de développer sa clientèle. Elles sont accessibles aux porteurs de projets, starters et entrepreneurs. 

Au rang des prochaines actions, retenez aussi la Semaine Entreprendre organisée du 14 au 17 novembre à l’efp. Ayant pour thème général la transition économique, elle se conclura par un concours de pitchs, en présence d’un jury de professionnels : chaque participant aura 3 minutes pour présenter son projet d’entreprise et convaincre le jury.

Next article