Home » Secteur Public » Une gestion optimale des sols pollués
Construction

Une gestion optimale des sols pollués

L’assainissement du site de la ‘Cristallerie Val Saint Lambert’ à Seraing.
En collaboration avec
L’assainissement du site de la ‘Cristallerie Val Saint Lambert’ à Seraing.
En collaboration avec

Jean-Frédérick Deliège

Porte-parole

SPAQUE

La SPAQUE est le pôle d’excellence de la Région wallonne en matière de gestion des sols pollués. Son rôle est essentiel en matière de développement économique et durable.

Texte: Philippe Van Lil

Constituée en 1991 pour l’assainissement des décharges et la surveillance environnementale, la SPAQUE s’occupe, depuis 2000, des friches industrielles polluées. Nouveauté : elle propose maintenant l’ensemble de ses services aux acteurs publics et privés confrontés à la gestion d’un foncier dégradé.

1 050 hectares réhabilités

Aujourd’hui, elle assure la post-gestion de 9 décharges et a pu réhabiliter 1 050 hectares de friches industrielles. Sur ce dernier point, Jean-Frédérick Deliège, Porte-parole, précise la manière dont celle-ci procède : « Nous dressons un inventaire des sites potentiellement pollués en Wallonie. Nous fournissons au gouvernement une liste de ceux qui nous semblent prioritaires pour la réhabilitation. C’est lui qui décide ensuite des sites à réhabiliter. Enfin, sur la base de marchés publics, des entrepreneurs privés effectuent les travaux d’assainissement sous notre contrôle. »

Notre interlocuteur cite en exemple la Cokerie de Flémalle : « Ce site assaini devient un centre logistique relié au chemin de fer, à la Meuse et proche de l’autoroute. » À La Louvière, tout le site Boch Keramis a été réhabilité : « Le nouveau centre-ville va progressivement s’y étendre. Nous y avons également réhabilité l’ancienne usine SAFEA. Une centrale photovoltaïque y fonctionne et l’autre partie du site deviendra un zoning économique. »

Au service des acteurs publics

La SPAQUE a inventorié quelque 5 500 sites potentiellement pollués, essentiellement répartis le long du sillon industriel wallon. Afin de faire face à cette situation, identique d’ailleurs à bien d’autres régions en Europe, la société publique met désormais son expertise à la disposition des pouvoirs publics – villes, communes, intercommunales, ports autonomes, etc. – et, éventuellement, d’acteurs privés.

« Les différentes prestations que nous réalisons dans le cadre de l’assainissement d’un site, nous pouvons toutes les faire pour un partenaire, à la carte. Nous pouvons par exemple aider les communes à développer des projets urbanistiques sur des friches industrielles polluées ; nous les conseillons et en mettons à leur disposition une centrale d’achats qui facilitera leurs démarches, notamment pour les  marchés publics », conclut notre interlocuteur.

Next article